Une année au Collège-Lycée de Méry

Témoignage d’Alan

Alan Rodríguez, originaire de Houston (Texas, États-Unis), participe au programme de volontariat international de Regnum Christi. Pendant l’année scolaire 2018-2019, il soutient l’équipe pédagogique du collège-lycée de l’Immaculée Conception. En plus d’être présent dans la vie quotidienne des jeunes, il assure les cours d’anglais renforcé. Il partage avec nous son expérience à Méry.

Cher Alan, vous êtes arrivé à la rentrée 2018 à Méry. Quelles sont vos impressions sur vos premières semaines à l’école ?

Mes impressions des premières semaines à l’école ont été celles d’avoir retrouvé les caractéristiques d’autres écoles tenues par des Légionnaires, celle de la simplicité de la vie que l’on y mène. La vue est superbe, l’école n’est pas un château mais un endroit de contemplation : cela aide les jeunes gens qui y viennent à réfléchir et à discerner leur vocation dans un endroit où ils trouvent Dieu dans sa création.

Vous incarnez la dimension internationale du mouvement Regnum Christi, c’est-à-dire la possibilité de vivre et participer au travail dans un apostolat du Mouvement en tant que « volontaire Regnum Christi » pendant plusieurs mois. Dans quelle mesure les élèves peuvent-ils profiter de cette richesse ?

Pour les élèves, les bénéfices d’avoir  une personne qui parle une langue dont l’enseignement est dispensé dans leur école sont particulièrement importants. Ils profitent de parler la langue anglaise dans des situations de la vie quotidienne et cela leur devient naturel. Plus ils utilisent l’anglais, plus cela leur devient facile. Ma présence constante auprès d’eux le leur permet.

Et pour vous-même, que vous apporte cette expérience ?

Pour ma part, consacrer du temps à Dieu présente de nombreux avantages. Moi-même j’y trouve humilité et persévérance. J’ai dû sortir de moi-même et m’efforcer d’étudier le français afin d’être un apôtre du Christ pour les personnes qui m’entourent. Parfois je suis face à un dilemme de ne pas connaître les réponses à certaines questions que l’on me pose. Une grande humilité est alors nécessaire car je dois demander ces réponses à quelqu’un qui sait y répondre. Il faut alors les apprendre par cœur, ce qui demande de la persévérance ; ces réponses pourront à nouveau me servir pour une autre personne qui en aura besoin.

Quel élément de la formation au collège-lycée vous a-t-il particulièrement touché lors de cette année scolaire ?

J’ai été très touché de la simplicité que j’ai rencontrée dans la prière des élèves. Nous prions ensemble, parfois nous chantons,  c’est beau ! Même si nous prions dans une langue différente, cela m’aide à prier de façon plus fervente car je commence à réapprendre à prier dans une langue que je ne parle pas encore.

Que diriez-vous à des jeunes qui s’intéresseraient à une période de volontariat dans un apostolat de Regnum Christi ?

Dans la vie nous avons des choix à faire, certains ne se présenteront qu’une seule fois ; c’en est un. Acceptez cet appel si vous pensez être intéressé par le volontariat dans un apostolat de Regnum Christi, car il changera votre vie à jamais, pour le mieux, et vous ne le regretterez pas !

  • Élèves dans la cour avec le Fr. Jérôme Dejoie, LC